Just another Réseau Blog Poliris site
29 Nov

Devrez-vous négocier avec l’acheteur de votre maison en vente à La Possession ?

Vous avez une maison à vendre à La Possession ? Bonne nouvelle, la pression de la demande ne fléchit pas. On assiste à un véritable surplus de la demande par rapport à l’offre sur le marché immobilier. Ainsi à Paris, Lyon, Nantes, Montpellier ou encore Aix-en-Provence, on compte désormais plus de douze acheteurs pour dix vendeurs. Une proportion qui grimpe même jusqu’à treize pour dix à Toulouse. Et cette présence massive sur le marché des candidats à la propriété pourrait encore s’accentuer dans les mois à venir du fait de la nouvelle baisse des taux d’intérêt des crédits immobiliers.

Selon le dernier Baromètre LPI/SeLoger, non seulement les délais de réalisation des ventes sont presque partout très courts, mais en plus les prix signés continuent de croître plus rapidement que les prix affichés et le niveau des marges est au plus bas, descendant même à des niveaux encore jamais observés * : 3,5 %, en moyenne (2,5 % pour les appartements et 4,4 % pour les maisons).

Conséquence de cette pression de la demande, les marges se maintiennent en effet à bas niveau : les vendeurs hésitent toujours à relever leurs offres de prix afin de limiter le risque d’allongement des délais de vente. Et les acheteurs préfèrent renoncer à leur pouvoir de négociation des prix affichés pour acquérir les logements qu’ils convoitent. Et cela se constate aussi bien sur les territoires ruraux et intermédiaires où la demande s’est redressée depuis le début de l’année que sur les marchés des grandes métropoles où les déséquilibres du marché se renforcent au fil des années.

* Sur le marché des maisons, les marges se situent à 18 % sous leur moyenne de longue période, et sur le marché des appartements, à 34 % sous leur moyenne de longue période.

C.V. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée